L'histoire du lieu

L'Église Saint-Étienne

L’Église Saint-Étienne a été établie sur les fondations du rempart gallo-romain. Elle devient au XIIe siècle une abbaye importante et riche, avant d’être désaffectée en 1792. Elle abrite alors la halle aux blés, un bâtiment municipal, puis la bourse de commerce devenue la Chambre du Commerce et de l’Industrie jusqu’en 2008. En 2009, elle devient la Nef, avec notamment l’administration du musée des Beaux-Arts de Dijon. Et c'est au coeur du transept de l’église Saint-Étienne, que se cachent les majestueux trésors réalisés par François Rude ! 

En savoir plus sur le musée Rude

Musée François Rude
Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard
Musée François Rude Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard
Départ des Volontaires Musée François Rude
Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard
Départ des Volontaires Musée François Rude Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard
Œuvre monumentale #1

La Marseillaise

Le musée est aménagé en 1947 pour accueillir le moulage du Départ des Volontaires de 1792, communément appelé La Marseillaise. Il s’agit de la célèbre sculpture de François Rude présente sur le pied droit de l’Arc de Triomphe. L’Etat français commande le moulage de la fameuse sculpture en 1938, craignant alors que l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris ne soit détruit pendant la guerre.

Vous pourrez également y découvrir les fondations du chœur de l’église du XIe siècle, l’élévation du XVe siècle et un important morceau du mur du castrum, sur lequel l’édifice a été construit. 

Moulage du Départ des Volontaires au Musée Rude
Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard
Le Musée François Rude
Musée des Beaux Arts - François Jay
Œuvres monumentales #2

Les autres moulages

Les autres moulages présents dans le musée ont été commandés par le musée de Dijon entre 1887 et 1910 pour étudier et valoriser l’œuvre de François Rude. On y retrouve notamment des moulages considérés comme originaux, dont les œuvres initiales ont été détruites.

En savoir plus sur le musée

Focus artiste

François Rude, sculpteur reconnu

François Rude est né en 1784 rue de la Poissonnerie à Dijon. Il débute sa carrière artistique à l’école des Beaux-Arts de Dijon, avant de s’installer à Paris. Il devient alors un grand statuaire reconnu pour l’importance de son œuvre, qui se développe sur la base d’une tradition classique transcendée par son esprit romantique. Il meurt en 1855 à Paris et est aujourd’hui désigné comme l’un des principaux sculpteurs de sa génération. 

Rencontrer François Rude 

La Chouette à Dijon
Côte-d'Or Attractivité - Marion Abrial
Le saviez-vous ?

Parcours de la Chouette

Le Musée Rude est une étape incontournable du parcours de la Chouette ! 16 000 plaques en bronze en forme de flèche et à l’effigie de la chouette indiquent le parcours touristique du centre historique de Dijon. 

Découvrir le parcours de la Chouette 

Sites emblématiques

D'autres richesses à découvrir

En résumé
A propos
Musée François Rude Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard
Départ des Volontaires Musée François Rude Côte-d'Or Attractivité - Fanny Bonnard